Novembre : mois sans tabac

Diététicienne-Nutritionniste équilibre alimentaire et sport

Vous avez pris la décision d'arrêter de fumer ?

En plus de diminuer les risques pour votre santé ainsi que de faire des économies, voici quelques infos concernant votre alimentation et la fameuse prise de poids tant redoutée.

Novembre : mois sans tabac, j'ai décidé d'arrêter !

Quels sont les effets bénéfiques de l'arrêt du tabac ? 

Motivation majeure dans l'arrêt du tabac, ce sont les bénéfices pour la santé reconnus (augmentation de l'espérance de vie, diminution des risques du cancer du poumon, d'infarctus, d'accidents vasculaires cérébrales),il permet très vite également d'améliorer ses sens tels que le goût et l'odorat. C'est donc le moment idéal pour changer ses habitudes alimentaires grâce aux saveurs subtiles que l'on retrouve et que l'on avait oubliées.

 

Arrêt du tabac rime-t-il avec régime ?

Il est bon de faire le point sur ses habitudes alimentaires mises en place depuis un bon moment et cela indépendamment de l'arrêt du tabac !

 

Il faut savoir que la nicotine diminue l'appétit, augmente les dépenses énergétiques et ralentit le stockage des graisses, la prise de poids est donc redoutée lors de l'arrêt du tabac mais elle n'est pas systématique pour autant !! Le principal soucis réside dans l'habitude que l'on avait de fumer qui est alors remplacée par un apport de nourriture afin de combler ce manque. 

Ne passez surtout pas par la case "régimes" pendant l'arrêt, ils ne seraient que sources de stress et de frustrations dont vous n'avez vraiment pas besoin à ce moment là !! 

 

On fait quoi en pratique ?

Déjà, on se félicite d'adopter une nouvelle hygiène de vie en souhaitant arrêter de fumer !

Ensuite, on veille à :

- Mettre en place une activité physique régulière (voir mon précédent article sur le sujet)

- Augmenter sa consommation de fruits et légumes. En effet, les fibres apportées par les fruits et les légumes permettent de jouer sur la satiété et évite de se ruer sur les sucreries.

- Veiller à un bon apport de féculents (pain, riz, pâtes...) pour tenir entre les repas

- Boire de l'eau régulièrement. Évitez le café, qui est un excitant, ainsi que l'alcool qui est calorique. De plus, ces deux boissons sont souvent liées à la "pause clope" et peuvent redonner l'envie de fumer. Privilégier alors plutôt une bonne tisane qui aura également un effet relaxant.

- Jouer sur cette sensibilité du goût : les produits laitiers tels que le lait, le fromage ou encore le yaourt peuvent laisser un goût particulier en bouche chez la personne qui fume. Lorsque vous êtes tenté par une cigarette, opter pour un produit laitier (ou un fruit l'effet est quasi similaire) avant de vous jeter sur votre paquet

- Faites le plein de magnésium qui permet de lutter contre le stress ainsi que le manque pouvant être induit par le sevrage tabagique. Pour connaître les produits les plus riches en magnésium je vous renvoi sur l'article de ma page Facebook les Clefs d'une bonne alimentation- Aurélie Boetsch Diététicienne

- Limiter les produits trop gras (fromage, charcuterie...) et trop sucrés (bonbons, pâtisseries, viennoiseries...) dont la consommation excessive encourageraient la prise de poids

 

Les substituts nicotiniques (patchs, gommes à mâcher, cigarettes électroniques) permettent d'apporter de la nicotine pour pallier au manque sans apporter toutes les autres toxines nocives à notre corps. Ils peuvent être intéressants si vous aviez une consommation importante et donc une forte dépendance. N'hésitez pas à faire le test de dépendance physique au tabac en cliquant ICI

Ces substituts permettent de pallier à l'envie de fumer sans grignoter pour autant. Pour toute demande d'informations sur ces produits, parlez-en à votre médecin.

 

Et si j'ai faim entre les repas ?

Comme on vient de le voir, il est possible que votre appétit augmente, mais cela reste transitoire. Il est donc important de bien gérer ses repas afin de ne pas déséquilibrer toute son alimentation.

Il est important de faire de vrais repas, bien équilibrés, tout au long de la journée afin d'éviter les fringales et les grignotages. Si ces repas sont correctement équilibrés, la faim devrait s'estomper.

Lorsque vous avez faim entre les repas, notamment le premier mois suivant l'arrêt (on parle alors de "vrai" faim et pas d' "envie" de manger), faites vous une collation équilibrée comprenant un produit laitier (yaourt, fromage blanc), du pain, un fruit...

Et si vous avez craquez sur une viennoiseries.... ON NE COMPLEXE PAS !! L'équilibre ne se fait pas sur un repas mais sur toute une journée et, au delà de ça, sur toute la semaine ! 

 

Arrêter de fumer pendant un mois multiplie par 5 les chances d'arrêter de fumer définitivement ! 

Pour conclure, je citerai Mandela:

 

"Cela semble toujours impossible jusqu'à ce qu'on le fasse"

 

 

Pour plus d'informations et/ou obtenir de l'aide, contacter Tabac Info Service au 39 89 ou rendez-vous sur leur site internet : www.tabac-info-service.fr

 

 

 

Vous souhaitez un suivi alimentaire et faire le point sur vos habitudes alimentaires :  

 


Merci pour votre lecture attentive ! Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à partager !!

Mes articles sur le même thème

étiquetage nutritionnel
alimentation et sommeil

Écrire commentaire

Commentaires: 0